Lexique du
Transport maritime

A
B
C
D
E
F
G
H
I
L
M
N
O
P
R
S
T
U
V
Z

A

ADR

C’est l’acronyme d’« accord for dangerous goods by road »  soit en français « accord pour le transport de marchandises dangereuses par la route ». Il s’agit d’un règlement international qui concerne 48 pays signataires…

Il contient plusieurs directives concernant le transport par route, le conditionnement, l’arrimage de la cargaison et le repérage des marchandises dangereuses.

Les marchandises dangereuses sont divisées en 9 classes de danger, dont la classe 1 – matières explosibles et la classe 7 – matières radioactives, qui demandent des autorisations, des formations  et du matériel spécifique au-delà des exigences pour le transport ADR.

Voir Matières dangereuses.

Affréteur

Il est l’intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs.

Il recherche le meilleur moyen de transport (coût, temps, trajet) pour son client.

Agent d’exploitation

Il gère et optimise tout ou partie des opérations de transport d’un service exploitation, en mobilisant les moyens humains et matériels nécessaires…

Il planifie l’activité des conducteurs routiers, suit et contrôle l’acheminement des marchandises.

Son travail s’opère selon des critères de qualité et de coût, en conformité des réglementations et des cahiers des charges de ses clients. Il est tenu à des impératifs de sécurité et de délais.

Agent maritime

Représente l’armateur dans le port pour la commercialisation de ses services.

Il assure la commercialisation du navire en contactant différents transitaires et chargeurs qui cherchent à expédier des marchandises afin d’assurer le remplissage optimum du navire.

Alliances maritimes

Les alliances sont une forme de consortium constitué d’entreprises concurrentes en vue de maximiser les parts de marché, tout en étendant la couverture géographique des services proposés.

Deux ou plusieurs compagnies maritimes vont ainsi mettre en commun leurs ressources pour exploiter telle ou telle ligne maritime ou un ensemble de lignes maritimes dans les meilleures conditions économiques possibles.

A.M.P.

L’avis de mouvement portuaire est un document destiné à rentrer ou sortir des conteneurs des terminaux ou des parcs privés selon les ordres mentionnés dans les commandes de transports qui sont confiées par les clients.

Armateur

Celui qui exploite le(s) navire(s) en son nom, qu’il soit ou non propriétaire.

Une compagnie maritime s’appelle un
« armement ».

Armement

Armement se dit aussi d’une entreprise maritime, propriétaire et exploitante d’un ou de plusieurs navires.

Armer

Equiper un navire en hommes et avec tout le matériel nécessaire à la navigation.

B

Balises GPS

Solutions électroniques assurant la traçabilité des marchandises, des véhicules et/ou des personnes.

Bill of Lading ou B/L

Bi-train

Le bi-train se compose d’un tracteur routier, d’une première semi (appelée « tireuse »), d’une seconde semi capable de porter des UTI de 20 pieds et attelée grâce à des essieux arrière et coulissants.

C

Cabotage

Terme utilisé en transport routier pour désigner la possibilité donnée à un transporteur routier, non résident (c’est-à-dire étranger) mais ressortissant de l’Union Européenne, de faire du transport dans un état membre où il n’est pas établi.

Camionnage

Transport de marchandises par camion.

Chargeur, shipper

Il peut être le propriétaire de la marchandise, l’importateur, l’exportateur ou le commissionnaire de transport. Il confie à d’autres le soin d’acheminer les marchandises à un destinataire.

Châssis

Expression pour désigner une remorque adaptée au transport de conteneurs (20’,40’,45’).

Chronotachygraphe

Appareil enregistreur scellé et installé à bord d’un camion, par un personnel agréé et assermenté, permettant le contrôle des temps de conduite et de repos.

CMR

Convention de transport de marchandises par la route. C’est un document de transport terrestre international relevant de la convention de Genève.

Voir Lettre de voiture.

CNMP

Compagnie nouvelle de manutentions portuaires.

Colis

Unité de marchandise sans limitation de poids ou de volume.

Commissionnaire agréé en douane

Personne physique ou morale qui accomplit pour le compte d’autrui les formalités en douane, tant à l’importation qu’à l’exportation.

Commissionnaire de transport

Organisateur de transport, il procède en son nom propre et sous sa responsabilité, au transport des marchandises qui lui sont confiées par le chargeur en choisissant lui-même les différents transporteurs dont il a besoin…

Il a une obligation de résultat et une obligation de conseil envers son client.

La profession est réglementée par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Compagnie maritime

C’est une société qui offre une prestation de transport maritime (marchandises et/ou de passagers), par le moyen de navires qu’elle possède (armateur) ou qu’elle affrète (affréteur).

Connaissement, bill of lading ou B/L

Document formalisant le contrat de transport maritime, ainsi que les droits et obligations qui s’y attachent.

Il constitue un titre représentatif de la marchandise et doit être présenté à la livraison.

Consignataire de navires

Il représente l’armateur dans un port pour la gestion du navire en tant qu’équipement.

Avant l’arrivée,  il aide à la préparation de l’escale grâce à sa connaissance du pays, du port et des divers intervenants disponibles sur place…

Il avertit le capitaine des différentes règles auxquelles il doit prêter attention et agit en qualité d’intermédiaire. De plus, c’est lui qui informe l’ensemble des intervenants portuaires de l’arrivée du navire.

A l’arrivée, il gère la vie du navire dans le port : matériels, vivres, carburant, équipage, etc. Le consignataire de navires aide le capitaine à remplir les différents formulaires administratifs locaux. Il prépare les transports du personnel, fournit des attestations afin de permettre des relèves de l’équipage.

Consolidation

Conteneur

Boite métallique inventée il y a 60 ans aux Etats-Unis.

Elle a révolutionné le transport maritime et, par conséquent, le commerce mondial…

Le conteneur, instrument-clé de l’intermodalité et de la massification des flux de marchandises, répond à une série de standards permettant son universalité et garantissant la sécurité des biens et des personnes.

Conteneur citerne, tank container

Citerne entourée d’une ossature avec les dimensions d’un conteneur.

Ces conteneurs sont spécialisés par types de produits : produits chimiques liquides et produits alimentaires liquides.

Conteneur dry

Le conteneur est une unité de chargement métallique parallélépipédique. C’est une boite fermée avec un plancher, des parois latérales, des parois d’extrémités et un toit rigide. Au moins l’une des parois d’extrémités est équipée de portes…

Le conteneur pour usage général (general purpose) est le plus répandu. Il est adapté au transport des marchandises dites sèches, d’où son appellation de conteneur « dry ».

Celles-ci sont conditionnées le plus souvent en cartons, caisses, sacs ou palettes. Le conteneur dry fait l’objet de normes internationales.

Ses trois tailles les plus courantes sont 20 pieds de long (20’), 40 pieds de long (40’) et 40 pieds high cube (40’HC), dont la hauteur est augmentée.

Conteneur frigorifique, reefer

C’est un conteneur « thermiquement » isolé doté d’un dispositif de maintien de la température.

Il permet le transport de marchandises sous température dirigée

Conventionnel

Désigne tout ce qui est conditionné en palettes, racks, sacs comme peuvent l’être les fruits et les légumes et qui n’entre pas dans la catégorie du roulant, ni du conteneur.

Corridoring

Mise en place d’un corridor autour d’un itinéraire défini permettant d’alerter en cas d’écarts de trajectoires.

Cotation

Estimation tarifaire remise à un client pour un transport donné et avec une durée de validité.

D

Dépotage

Opération de déchargement de marchandises à l’intérieur d’un conteneur.

Dispatcheur

Le dispatcheur est un organisateur de transports. Il organise, supervise et contrôle l’acheminement en amont (ramassage) et la livraison des marchandises…

Après réception de l’ordre de l’expéditeur (destinations, délais de livraison, distances, conditions de circulation, tonnages, valeur du fret, sécurité, coûts, etc.), il opte pour le matériel de transport le plus adapté et transmet ses propositions à l’expéditeur.

Le dispatcheur est aussi un négociateur, il tient compte de tous les paramètres financiers de l’opération pour dégager une rentabilité suffisante pour le transporteur.

En tant que planificateur, il distribue le travail de ramassage/acheminement aux conducteurs. Il supervise ou établit lui-même les documents administratifs, sur papier ou sur ordinateur, liés à l’opération (numéro de la commande, coordonnées du conducteur, itinéraire, désignation du matériel de transport).

Pour finir, il contrôle le suivi de l’opération.

Dolly

Véhicule conçu pour constituer un train double/train routier 20 avec 2  châssis porte-conteneurs 20 avant et arrière.

E

Elévateur

Mot utilisé pour désigner un chariot élévateur à fourche.

Empotage

Opération de chargement de marchandises à l’intérieur d’un conteneur.

Entreposage, stockage

Action de stocker dans un entrepôt un nombre important de marchandises.

Entrepôt sous douane

Espace qui permet le stockage des marchandises en attente de dédouanement.

ERP

Le terme ERP vient de l’anglais « enterprise ressource planning » et a été traduit en français par l’acronyme PGI « progiciel de gestion intégré »…

Il s’agit d’un progiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise en intégrant plusieurs fonctions de gestion dans un système : solution de gestion des commandes, solution de gestion des stocks, solution de gestion de la paie et de la comptabilité, solution de gestion e-commerce, solution de gestion de commerce BtoB ou BtoC.

EVP, TEU

Equivalent vingt pieds ou twenty feet equivalent unit.

F

FCL

Abréviation de « Full container load » qui signifie « conteneur complet » empoté sous la responsabilité du chargeur.

FCL/FCL

Régime de transport de marchandises signifiant que le conteneur a été empoté par le chargeur et sera dépoté par le destinataire (un seul chargeur et un seul réceptionnaire au connaissement).

FCL/LCL

Régime de transport de marchandises signifiant pour le transporteur, un seul chargeur, mais plusieurs destinataires au connaissement.

Voir Groupage.

Feeder, feedering, navire collecteur

Navire de moindre tonnage permettant l’éclatement, sur différents ports, d’une cargaison apportée dans un port principal par un gros navire faisant peu d’escales.

Et inversement, la collecte de marchandises vers le port principal.

FIMO

Formation initiale minimale obligatoire.

Flat rack

Il s’agit d’un conteneur flat (plat) c’est-à-dire qu’il est dépourvu de parois latérales et de toit.

FNTR

Fédération nationale des transports routiers.

G

GEIQ

Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification.

Geofencing, géorepérage

Technologie permettant de définir des barrières géographiques virtuelles...

Ainsi lorsqu’un appareil, doté de cette technologie, franchit ces barrières virtuelles en entrant dans une zone ou en la quittant, une alerte est émise.

Gerbage, stacking

Empilage de conteneurs ou de colis les uns sur les autres.

GHAAM

Groupement havrais des armateurs et agents maritimes.

GMP

Générale de manutention portuaire.

Groupage, consolidation

Le terme groupage est utilisé lorsque la marchandise de l’expéditeur est regroupée avec d’autres marchandises pour compléter le chargement d’un conteneur pour la même destination…

Il existe deux types de groupages : le groupage d’armement (réalisé par la compagnie maritime) et le groupage de transitaire (réalisé par le prestataire).

Groupeur

Il consolide les marchandises provenant de différents expéditeurs afin de remplir complétement des conteneurs ou camions.

Grue à conteneur / ReachStacker / Gerbeur

Engin de manutention permettant de manipuler des conteneurs.

H

Hinterland

Région de production ou de consommation, qui est desservi par un port.

I

Informatique embarquée

Le système d’informatique embarquée (SIE) permet la communication entre un véhicule et un ordinateur…

Le but est d’échanger instantanément des informations avec son entreprise ou un client.

Il permet également d’envoyer des données utiles pour le conducteur (météo, itinéraire, informations sur le trafic, etc.).

Interchange

Ce document matérialise la passation de responsabilité entre le transporteur et le manutentionnaire, et officialise la prise en compte ou le déchargement d’un conteneur sur un terminal ou un parc privé.

On y trouve les informations administratives mais aussi l’état du conteneur (troué, bosselé, etc.).

IRU

International road transport union / Union internationale des transports routiers.

IST

Installation de stockage temporaire. C’est un lieu de stockage des marchandises en dépôt temporaire.

L

LCL

Abréviation utilisée pour indiquer le statut d’une marchandise dans un conteneur signifiant « less than container load ».

Voir Groupage.

LCL/FCL

Se dit d’un conteneur qui aura été chargé avec des marchandises de diverses provenances mais qui seront toutes destinées au même destinataire.

LCL/LCL

Conteneur chargé avec des marchandises de fournisseurs différents et qui seront acheminées à divers réceptionnaires.

Lettre de voiture

Le contrat de transport est matérialisé par une « lettre de voiture CMR » suivant la convention de Genève dite convention CMR…

Non négociable, la CMR est émise en 4 exemplaires originaux signés par le transporteur et l’expéditeur.

Ce document atteste de la prise en charge des marchandises en bon état, ainsi que de leur expédition à  partir du moment où le transporteur y a apposé son signature.

A l’arrivée des marchandises, la signature du destinataire est la preuve de la livraison.

Logistique

Activité qui a pour objet de gérer les flux physiques de marchandises.

LSN

Logistique Seine-Normandie est une association qui fédère des entreprises du transport et de la logistique ainsi que des acteurs économiques de Normandie.

M

Magasin et aire de dédouanement

Entrepôt et surface destinés à recevoir temporairement des marchandises et dont l’ensemble des mouvements des marchandises est contrôlé par la Douane avec des déclarations types.

Magasin ou aire d’exportation / M.A.E.

Magasin de dépôt temporaire / M.D.T.

Lieu agréé pour le dépôt temporaire de marchandises en attente d’une destination douanière (pour un délai de 45 jours s’il s’agit d’une importation par voie maritime, 20 jours pour tout autre type d’importation).

Matières dangereuses

Une matière est classée dangereuse lorsqu’elle est susceptible d’entraîner des conséquences graves du fait de ses propriétés physiques et/ou chimiques, ou bien par la nature des réactions qu’elle peut engendrer…

Les marchandises dangereuses font l’objet de réglementations nationales et internationales spécifiques.

On distingue neuf catégories de risques : le caractère explosif, le risque gazeux, l’inflammabilité, la toxicité, la radioactivité, la corrosivité, les risques infectieux, le danger de réaction violente spontanée et le risque de brûlures.

Voir ADR.

Marchandises conventionnelles

Massification du TRM

L’une des options possibles de massification consiste à augmenter le volume (voire le poids) du chargement d’un camion en lui permettant de transporter non plus une, mais deux remorques…

Cette massification a plusieurs avantages : réduction du nombre de camions en circulation et de la consommation d’énergie pour un même volume transporté, amélioration de la sécurité routière (notamment parce que le poids de la cargaison est mieux réparti sur plusieurs essieux).

Multiflex

Châssis porte-conteneur extensible.

N

Navire collecteur

Noria

Système de transport de marchandises à grande fréquence de rotations.

O

OEA (AEO en anglais)

L’opérateur économique agréé est un agrément donné par l’administration douanière après audit pour distinguer des opérateurs sûrs et fiables tout au long de la chaîne logistique intégrée.

One way

Système d’acheminement en aller simple.

Open Top

Conteneurs dont le toit est remplacé par une bâche amovible pour faciliter le chargement  et le déchargement vertical.

Organisateur de transport international

Il est souvent appelé « transitaire ». En fait, c’est un commissionnaire de transport et en douane qui gère la chaîne logistique multimodale de chez l’expéditeur jusque chez le destinataire, parfois à l’autre bout de la planète.

Il dégage le client de toutes questions de transport, d’assurance, de dédouanement et de choix de modes.

P

Permis CE

Le permis CE autorise la conduite des véhicules de la catégorie C attelés d’une remorque ou d’une semi-remorque dont le PTAC dépasse 750 kg…

Son obtention est soumise à des conditions notamment d’âge, de catégorie de permis déjà obtenue, de contrôle médical, de formation et de réussite à un examen.

Platooning

Le platooning ou « conduite en peloton » fait référence à un groupe de camions circulant de façon semi-autonome, séparés par une courte distance et en toute sécurité…

Grâce à une technologie de pointe, ils peuvent communiquer entre eux pour voyager en synchronisation, la tête du convoi agissant en chef de file. C’est une forme de massification du TRM.

Voir Massification du TRM.

PMA

Poids maximum autorisé.

Port d’embarquement

POL – Port of Loading.

Port de déchargement

POD – Port of Discharge.

Positionnement

Action qui consiste à positionner un conteneur chez un client, à sa demande, sur un moyen de transport.

Pré et post acheminement maritime

L’acheminement intérieur est la fraction non maritime d’un transport multimodal précédant ou succédant la partie maritime.

Il comporte suivant les cas du pré-acheminement ou du post-acheminement.

PTAC

Poids total autorisé en charge.

PTC

Poids total en charge.

PTRA

Poids total roulant autorisé.

R

Réglementation sociale européenne/RSE

La réglementation sociale européenne fixe les règles relatives aux temps de conduite et de repos des conducteurs de véhicules de plus de 3,5 t ou de plus de 9 places (transport routier de marchandises ou de voyageurs) dans les états membres ainsi que dans certains pays tiers…

Cette réglementation du transport routier contribue à améliorer la sécurité routière ainsi que les conditions de travail et évite les mauvaises pratiques concurrentielles (dumping social, fraude aux temps de conduite).

Roulage, RO-RO (abréviation pour « transport Roll on-Roll off »)

Technique de chargement ou déchargement des navires par rampes d’accès, qu’empruntent les engins sur roues (voitures, camions, remorques, etc.).

Round trip

Opération de transport dont le point de départ et le point de retour du transport se trouve dans la même localité.

S

Semi-remorque

Une semi-remorque est une remorque routière destinée au transport de marchandises…

Sa particularité est qu’elle prend appui sur un ou plusieurs essieux à l’arrière, et sur le véhicule tracteur à l’avant, elle repose sur une plateforme appelée sellette.

De cette façon, le tracteur supporte une partie du poids de la remorque et de son chargement.

La semi-remorque, lorsqu’elle est dételée, s’appuie au sol par l’intermédiaire de deux béquilles qui peuvent être commandées hydrauliquement.

Mais souvent, pour des raisons de simplicité mécanique et de coût d’entretien, les béquilles sont commandées manuellement par une manivelle jointe à un engrenage commandant une crémaillère.

Shipper

SiTL

La semaine de l’innovation transport et logistique est, depuis 1983, le rendez-vous annuel des professionnels du transport de marchandises, de l’industrie logistique et de la supply chain.

Stockage

T

Tank container

TAPA

En anglais « Transported asset protection association » c’est-à-dire « Association de protection des marchandises transportées »…

TAPA constitue un forum unique  qui réunit, au niveau international, les fabricants, les prestataires de services logistiques, les transporteurs de marchandises, les organismes chargés de faire appliquer la loi ainsi que d’autres parties prenantes, autour d’un objectif commun, celui de réduire les pertes enregistrées dans les chaînes mondiales d’approvisionnement. 

TICPE

Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques.

TLF

Fédération des entreprises de transport et logistique de France.

Tracking

Action consistant à suivre et à enregistrer les mouvements des conteneurs dans une base de données suivant une séquence chronologique définie.

Tracteur routier

Le tracteur routier est le véhicule motorisé qui tracte la semi-remorque dans ce qui est appelé un véhicule articulé.

Train routier, train double

Ensemble routier constitué, selon les pays et la réglementation, d’un véhicule tracteur routier tractant une ou plusieurs remorques se déplaçant sur le sol sans l’aide de rails.

Transitaire

Entreprise mandatée par l’expéditeur ou le destinataire d’une marchandise qui doit subir plusieurs transports successifs…

Sa mission est d’organiser la liaison entre les différents transporteurs et d’assurer ainsi la continuité du transport conformément aux instructions qu’il a reçu.

Comme tel, il peut revêtir plusieurs statuts selon qu’il est lié à son client par un contrat de mandat (transitaire mandataire) ou par un contrat de commission (transitaire commissionnaire).

Triangulaire

Opération consistant à récupérer un conteneur sur le port (point A – point de départ), à livrer ce conteneur (point B) puis à rallier un autre point de chargement avec ce même conteneur (point C) et enfin opérer un retour sur le port (point A – point de départ).

TRM

Transport routier de marchandises.

TW

En anglais « tare weight » c’est-à-dire poids du conteneur à vide.

Union T

U

Union TLF

Union des entreprises de transport et la logistique de France.

UTI

Unités de transport intermodal (conteneurs, caisses mobiles et semi-remorques).

V

Véhicule articulé

Il s’agit d’un attelage composé d’un tracteur routier et d’une ou plusieurs semi-remorques.

VGM/Verified Gross Mass/Masse brute vérifiée

C’est la masse brute totale d’un conteneur (conteneur standard, citerne, flat et vrac)…

Elle doit inclure toutes les unités de colis et marchandises, les équipements de sanglage et calage (par exemple les emballages) ainsi que le poids à vide du conteneur (TARE).

Le chargeur doit ainsi fournir la masse brute vérifiée des conteneurs maritimes à l’armateur qui les transporte.

Cette obligation a été mise en place par des amendements à la convention Solas et est entrée en vigueur le 1er juillet 2016.

Vrac/Bulk

Marchandise chargée sans emballage dans des conteneurs spécialisés, dans des poches ou dans des conteneurs dry.

Vracs liquides

Composés par les hydrocarbures, ainsi que les produits chimiques et alimentaires.

On y trouve le pétrole brut, les produits issus du raffinage de pétrole, le gaz liquéfié, les produits chimiques, les huiles, etc.

Vracs solides ou vracs secs

Ils correspondent à des matières telles que le charbon, les minerais ferreux et non ferreux, les engrais, le ciment, la bauxite, les phosphates, etc.

Ils peuvent aussi être des denrées alimentaires telles que les céréales, du sucre, des aliments pour bétail, des farines, etc.

Z

ZSDE

Zone de surveillance douanière à l’exportation (anciennement MAE).

8 Avenue Marcel Le Mignot
76700 GONFREVILLE l'ORCHER

Tél. : 02 35 13 01 81